Accueil > Actualités > Franchise ETIENNE - Le coffee shop à la française > Témoignage franchisés Etienne Lyon - 1ère partie
< Retour
Toutes les actus En savoir plus
Apport personnel :
80 000 €
Investissement total :
295 000 €
Catégories :
Commerces Alimentaire Commerces Spécialisés Restauration et Hotellerie Commerçant Les Réseaux d'Avenir

Témoignage franchisés Etienne Lyon - 1ère partie

14 avril 2015 |
Témoignage franchisés Etienne Lyon - 1ère partie

 

Les franchisés Cafés Etienne de Lyon décrivent ici le démarrage de leur activité et ce qui a précédé ...

 


Retour sur une ouverture réussie...  1ERE PARTIE

 

 

 

PIERRE ET MEHDI REVIENNENT SUR LEURS 3 1ERS MOIS D'ACTIVITÉ...

 

 

Cent Mille Liens : Mehdi, comment s'est faite la rencontre avec le concept Cafés Etienne ?

 

Mehdi: Avec Pierre mon associé et ami de très longue date, on avait le sentiment qu'il était temps de nous mettre à notre compte.

Pierre était commercial depuis 7 ans dans la même société de commercialisation de matériel de cuisine aux professionnels, et moi, j'étais commercial dans plusieurs domaines dont le dernier était la vente de piscines aux particuliers. On cherchait une idée depuis un moment; on s'était même imaginé ouvrir une boutique de jeans !

Au départ donc c'était se mettre à son compte qui était le moteur.

Puis un jour, en passant à Béziers, j'ai vu le concept Cafés Etienne et j'ai été séduit. Plus que ça d'ailleurs, j'ai eu le coup de coeur. Le concept étant innovant et de qualité et en même temps il y avait tout à développer. Comme les dirigeants commençaient leur développement en franchise nous avions donc l'opportunité de démarrer dans notre région Rhône Alpes.
Et comme nous n'étions pas le 100e franchisé c'était donc aussi un challenge, un vrai.
J'en ai parlé à Pierre, on a passé les 1ers entretiens avec Benoît Chauveau, le dirigeant de Cent Mille Liens, la société qui accompagne le développement de Cafés Etienne. Puis on a rencontré Vincent et Cédric et on a décidé de se lancer.

 

CML: Comment s'est passée la période précédant l'ouverture ?

 

Mehdi: L'ouverture a été longue à se dessiner (1 an 1/2) car si on a validé le local assez tôt, au centre commercial du Carré de Soie, la remise des clés a été longue à arriver.
L'obtention du prêt a été rapide car le concept plait aux banques.

Quand on a enfin pu lancer les travaux d'agencement de la cellule, nous sommes allés nous former au concept au Havre et à Meudon pour les formations produits (cafés thés, machines...).

Du coup, on a vécu un petit rythme tranquille jusqu'à l'ouverture. On se projetait bien. Puis l'ouverture approche et là très grosse accélération...

il y a d'abord eu la formation franchiseur, à Béziers dans le pilote. Là, on a commencé à prendre la mesure de ce qui nous attendait...


CML
: Parlez-nous de la formation proposée par le franchiseur

 

Mehdi: Nous avons demandé à suivre seulement 10 jours de formation, au lieu des 15 initialement prévus car nous avions des contraintes par ailleurs et honnêtement, nous pensions que 10 jours seraient suffisants.
Mais la formation est très riche, tant d'un point de vue théorique que pratique.
Du coup, c'était la course: en particulier pour la partie pratique où on faisait 2 h en production, puis 1 h de service, et 1 heure de vente et on recommençait. Lors du feed back avec Cédric et Vincent (les fondateurs des Cafés Etienne) on a évoqué l'idée de laisser plus de temps à chaque poste pour mieux assimiler. Je crois qu'il tiendront compte de ce retour lors de s formations des prochains franchisés.

Quant au rythme, c'était du 8h/20h...on n'était pas habitué à un tel rythme ! Bref c'était dense et intense !

Mais en même temps on a voulu faire en 10 jours ce que le franchiseur avait planifié sur 15 ! Et donc effectivement, je confirme qu' il faut bien 15 jours de formation et pas 10 jours dans le pilote...

 

CML: Comment s'est passée l'ouverture de la boutique ?

 

Mehdi: Cédric et Vincent sont venus la 1ère semaine d'ouverture afin de nous aider à tout mettre au point. Ca leur a permis aussi à eux de se régler. Ainsi, ils se sont rendus compte qu'il valait mieux être dans la boutique 2/3 jours avant l'ouverture pour aider à agencer tous les produits, mettre dans les boites, faire les présentoirs. Car ils vont tellement plus vite que nous que ça aide vraiment; ça permet de gagner beaucoup de temps et faire une véritable répétition générale sur les produits.

Ca permet aussi de mieux apprivoiser l'espace de la boutique et ainsi d'être pleinement opérationnel je jour J.


CML
: Le choc avec la vie d'avant....

 

Mehdi: Tout était nouveau: faire du recrutement, se responsabiliser un peu plus et surtout il faut beaucoup plus s'investir au niveau des employés. Etre à son compte, c'est d'abord donner l'exemple et apprendre à ses salariés le savoir-faire et le savoir-être dans un Cafés Etienne.

J'ai aussi découvert que ce n'est pas évident de déléguer: on veut tout faire soi-même et on peut pas. Comme c'est compliqué au début de se mettre au point, avec Pierre on faisait tout en binome: les ouvertures et les fermetures ensemble. On avait ainsi de très grosses amplitudes horaires. Mais ça ne dure que les 1ères semaines, après ça va mieux.

Alors bien sûr la création c'est de nouvelles contraintes, mais c'est tellement enrichissant ! j'avais toujours voulu le faire de me mettre à mon compte et là c'est devenu concret.


CML
: Le sentiment qui prédomine aujourd'hui ?

 

Mehdi: On se sent fiers: on est porté par les clients qui nous encouragent et qui trouvent que nos produits sont bons, que le concept est de qualité, innovant, et classe. On a même un Américain qui a écrit sur notre page Facebook "Looks like a French version of our Starbucks in the USA". Ca fait plaisir !

Et puis on se sent épaulé: le franchiseur est déjà revenu nous voir et nous a fait un retour sur les axes de progrès afin d'être encore plus performants à l'avenir.
Tout cela est donc très très prometteur pour la suite d'autant qu'à l'origine, on a négocié l'exclusivité sur un autre quartier, mais dans Lyon intra muros cette fois...car c'est notre but est d'en ouvrir un 2e, mais cette fois-ci dans un environnement centre ville.

 

 

La suite (témoignage de Pierre) c'est ici   terrasse

Vous souhaitez plus d'informations ?
Franchise ETIENNE - Le coffee shop à la française
+ - Questions complémentaires et optionnelles (cliquez ici)
Secteurs d'activité retenant votre attention :
Précisez :
Précisez :
Précisez :
J'accepte de m'abonner aux Newsletters Cent Mille Liens (je peux me désinscrire à tout moment)