Toutes les actus En savoir plus
Apport personnel :
5 000 €
Investissement total :
13 500 €
Catégories :
Services aux Entreprises Généraliste Commercial B2B ARTISAN

Les 1ers contrats de Clik-Road Rennes

28 janvier 2016 |
Les 1ers contrats de Clik-Road Rennes

 1ers contrats Clik-Road Rennes pour Fabrice Quinquenel 

qui revient avec nous sur ses 1ers succès.

 

CML: Fabrice, comment se déroule votre démarrage ?

 

J'ai obtenu l'autorisation de démarrer mon activité au mois d'août. J'ai mené en parrallèle à la fois des actions de prospection-démarches commerciales classiques, et également des réponses à appel d'offre  sur mon territoire d'Ile et Vilaine (35).

A la différence de Clik-Road en région parisienne, nous en province, on n'a pas pour l'instant le marché des particuliers qui commandent des courses via des centrales de réservation. Il nous faut donc nous assurer d'une régularité des transports, en nouant des partenariats avec des professionnels. Par exemple, je travaille pour une boite de nuit partenaire: le patron qui a compris tout l'enjeu de la sécurité pour ses clients leur offre l'entrée gratuite, sous réserve qu'ils utilisent les services de transporteurs professionnels comme nous.

Ainsi, je transporte des jeunes à la boite de nuit et les raccompagne chez eux les vendredi et samedi soir. Pour m'assurer un peu plus encore leur fidélité, j'ai également mis en place une carte de fidélité.

Pour l'instant je suis seul; mon activité de transport de personnes ne remplit pas encore tout mon planning, mais elle me permet au moins de couvrir l'intégralité de mes charges.

En parrallèle, j'ai aussi obtenu un contrat avec une administration locale. Mais c'est ce qu'on appelle du multi-attributaire: nous sommes 10 entreprises (capacitaires ou taxis) à avoir été retenus. Le contrat que j'ai décroché, c'est d'emmener des gens en accueil de jour: une, deux ou trois personnes, tous les matins et tous les soirs.

 

C'est donc un bon contrat ?

 

Oui, cependant, une fois que tu es sélectionné, et même si c'est signé, tu dois encore te battre pour te voir attribuer des clients: car comme c'est multi-attributaire, il faut aller à la rencontre des responsables de la logistique, pour se faire connaître d'eux...

Ce qui est intéressant, c'est que ce sont des marchés publics sur 3 ans. On a donc une bonne visibilité pour développer son activité.

A l'inverse, ce qui est un peu frustrant, c'est que ce marché ne m'a pas été attribué immédiatement. Il m'aura fallu attendre environ 2 mois entre la nouvelle que ma société avait été retenue et la mise en route du contrat. Je pense donc démarrer ce contrat sur février ou mars.

Chaque région fonctionne différemment: par exemple, si je prends le cas de Gilles qui est un autre affilié Clik-Road en Auvergne, il a obtenu un contrat en réponse à appel d'offre. Mais lui, dès la signature, il s'est vu attribuer  plusieurs transports. Il n'y a donc pas de règles, c'est au cas par cas.

Dans un 1er temps, ce contrat va me permettre de remplir mon planning, et j'espère par la suite pouvoir embaucher quelqu'un pour mettre en route un second contrat (j'ai démarré avec 3 licences, ce qui me permet d'embaucher 2 chauffeurs dès qu'on me confiera une nouvelle tournée).

J'ai également répondu en co-traitance avec Fastroad sur un autre appel d'offre pour une association de personnes handicapés à transporter. Une partie de l'appel d'offre concernait le TPMR, mais une autre était sur du transport plus classique. J'ai donc répondu sur la partie berline et minibus et j'ai remporté le marché, avec là encore avec un démarrage théorique au 1er janvier. Mais c'est un public avec ses habitudes et ses prestataires historiques: il faut donc  aller à la pêche au infos pour rencontrer les donneurs d'ordre sur le terrain, et avec une démarche commerciale assez classique...et se faire connaître, obtenir ses 1ères courses, puis au fil du temps, en étant reconnu, augmenter sa part de marché.

Donc pour résumer, je suis assez content de mon démarrage, et je pense que je vais rapidement pouvoir mettre un coup d'accélerateur, dès que j'aurai commencé mes 1ers contrats récurrents et réguliers.

 

La relation avec la tête de réseau ?

 

Ca se passe bien, j'ai des interlocuteurs différents en fonction des sujets abordés: sur le commercial, ce sera plutôt avec Christina qui gère les grands comptes, ou directement Manuel Bonnet. Ca peut aussi être avec d'autres affiliés, comme Gilles qui a une réelle compétence sur la réponse à appel d'offre.

Au niveau exploitation ou administratif, ce sont d'autres interlocuteurs. 

 

Vos objectifs à court terme ?

 

Une fois que ma navette se sera mise en place, j'aurai encore du temps pour continuer mes démarches commerciales, par exemple auprès des hôtels, mais aussi avoir une démarche directe vers des donneurs d'ordre locaux de grands comptes avec lesquelles travaille déjà Fastroad Montreuil, comme Thalès par exemple sur Rennes.

Car là encore, il ne suffit pas d'être référencé nationalement pour qu'on vous donne du travail: il faut aussi rencontrer les donneurs d'ordre locaux et leur présenter la société.