Toutes les actus En savoir plus
Apport personnel :
10 000 €
Investissement total :
27 500 €
Catégories :
Services aux Entreprises Technico commercial Manager commercial BtoB Généraliste Commercial B2B Les Réseaux d'Avenir

Interview franchiseur FHV - Fabien Thomas - 1ère partie

04 décembre 2015 |
Interview franchiseur FHV - Fabien Thomas - 1ère partie

Interview franchiseur FHV Fabien Thomas  

1ère partie

 

CML: Comment est née l'aventure de FHV ?

 

Après un BTS dans le domaine des professions immobilières, j'ai commencé mon parcours professionnel pendant 3 ans comme technico commercial dans le domaine de l'entretien des systèmes de ventilation. J'ai eu l'opportunité de participer au développement d'une agence à Angers. C'est au cours de cette expérience que j'ai pu prendre conscience de ce qui ne me convenait pas dans le management de l'entreprise, et à l'inverse de ce que j'aimerai, moi, mettre en place. Comme cela n'était pas faisable dans l'entreprise dans laquelle je travaillais, j'ai décidé de me mettre à mon compte pour mettre en application mes propres convictions.

En novembre 2007, je crée donc France Hygiène ventilation.

  • Mon 1er contrat tombe début décembre; je commence à faire mes 1ères interventions tout seul.
  • Mon père me rejoint en mai 2008, ce qui accélère encore plus le développement.
  • Dès 2009, il devient nécessaire d'être aidé par une assistante: elle intervient au niveau de l'administratif, et de la prise de rv.
  • Puis tous les ans un nouveau technicien nous rejoint.
  • En 2013, l'entreprise compte 7 personnes.

 

Comment nous décririez-vous votre marché ?

 

 

fhv-outilscomb

 

 

En pleine expansion: la qualité de l'air et la ventilation des locaux sont un enjeu important: des matériaux comme la VMC double flux sont de plus en plus installés dans les batiments récents et nécessitent un entretien régulier. Par ailleurs, le parc installé est vieillissant (ce qui a 20 ans commence à être obsolète). Nous intervenons sur les VMC dans le cadre de remplacement de pièces, voire de nouvelles installations.

Une autre grosse partie de notre activité concerne l'entretien des hottes dans la restauration. Les restaurants ont l'obligation réglementaire de faire l'entretien et le nettoyage des hottes chaque année. Nous n'avons pas beaucoup de concurrence sur ce créneau et peu de spécialistes dans le domaine: la plupart de nos concurrents sont des généralistes sans qualification. Ce sont souvent des entreprises de nettoyage industriel: ils font le lavage carreaux, la dératisation, l'entretien des sols etc. Or, dans notre métier, ces concurrents multiservices montrent rapidement leurs limites, et nous gagnons chaque année des parts de marché face à cette forme de concurrence.

Ainsi, par exemple, la semaine dernière nous avons été contactés par une association; le technicien qui est venu pour nettoyer la hotte, c'était le même que celui qui passait la tondeuse chez eux. Comme  la réparation ne fonctionnait pas, ils ont cherché un spécialiste sur internet; ils nous ont trouvé. Et nous sommes intervenus après.

Les restaurateurs sont souvent mécontents des sociétés qui font du nettoyage sans être spécialisés:  Ils leur reprochent un manque de professonnalisme. Ce qu'ils nous reportent, c'est que ces intervenants ne font attention à rien: ils montent sur leur piano, marchent sur le couvercle de leur friteuse ou sur les grills des appareils de cuisson. Lorsqu'ils nettoyent à l'eau, ils protègent mal et donc ça fait sauter les prise du four. Bref, toutes les précautions d'usage que nous connaissons et que nous mettons en oeuvre tous les jours chez nos clients...

mais souvent, et malgré tous ces griefs, ils ne changent pas de prestataire car ils ne savent pas qu'on existe...

Il y a donc un travail de prospection et de prise de rendez-vous qui trouve souvent un très bon écho chez les professionnels et facilite la prise de contact.

 

 

Votre affaire à ce jour en quelques chiffres

 

 

  • Le CA 2014 a été de 562 kEUR
  • 1.000 clients qui se répartissent en 3 grands secteurs d'activité:
    • 40% cuisine
    • 40% entretiens des VMC
    • 20% réparations de VMC

 

 

  lire-la-suite-modifiable