Toutes les actus En savoir plus
Apport personnel :
12 000 €
Investissement total :
32 000 €
Catégories :
Services aux Entreprises Services aux Particuliers Généraliste Commercial B2B Les Réseaux d'Avenir

Interview du franchisé IDESIA de Haute Garonne

31 janvier 2018 |
Interview du franchisé IDESIA de Haute Garonne

François NLEPE/NV

22 janvier 2018

 

 

François NLEPE, franchisé Haute Garonne.

 

Quel bilan de votre activité faites vous après le renouvellement de votre contrat de franchise IDESIA de 2012 ?

 

Un bilan très positif puisque mon agence compte maintenant 4 personnes. Après avoir recruté mon épouse en 2014 en back office, j’ai intégré à ce jour 2 commerciales en CDI, de formation BTS et licence banque.

J’ajoute que sur proposition du franchiseur, Frédy LOUIS,  j’ai accepté de faire partie des associés d’IDESIA. un système de participation collaborative a été mis en place pour permettre aux franchisés de rentrer dans le capital. Cela montre une des valeurs d’IDESIA : le PARTAGE, et à quel point la tête de réseau, fidèle à ses engagements, conforte les liens avec ses franchisés pour établir une cohésion en vue d’une meilleure performance.

 

Comment devient-on franchisé IDESIA ?

 

Pour moi cela a été assez rapide car j’ai tout de suite eu un bon feeling avec les dirigeants. Le réseau IDESIA m’avait été recommandé par une personne de SYGMA alors que je terminais mon parcours au sein de LASER COFINOGA comme Responsable Régional du recouvrement prêts contentieux domiciliaires. Je recherchais une franchise qui ne faisait que du regroupement de crédits pour me professionnaliser.

J’avais fais le tour de toutes les sociétés dans ce créneau et par réseau je suis entré en contact avec Frédy LOUIS, puis j’ai effectué le stage découverte avec Anne-Sophie Rein. La bonne ambiance qui règne au siège et leur professionnalisme m’ont convaincu de choisir IDESIA. J’ai découvert un véritable métier qui depuis évolue et répond complètement à mes attentes.

 

 

 

Quelles sont les spécificités de votre métier au sein d’IDESIA ?

 

Nous avons à faire à 2 types de clientèle, la première avec laquelle il faut être en empathie car elle est « en difficulté » et la seconde, de profils de clients « à projets » qui nécessite une démarche commerciale pointue.

En amont, nous faisons face à l’évolution du monde bancaire, les restructurations, les partenariats à conquérir avec plus d’exigence, internet aussi, pour les adeptes du digital en dessous de 35 ans surtout. Tous ces éléments s’ajoutent à la concurrence bien présente en Haute Garonne.

Nous allons donc évoluer davantage vers une prospection directe même si les banques sont nos prescripteurs principaux ; les courtiers en immobilier, travaux et rénovation nous intéressent particulièrement. Et le bouche à oreilles fonctionne bien.

 

 

Comment avez-vous été accompagné par la franchise ?

 

Avant même de signer chez IDESIA, j’avais débuté ma formation IOBSP. C’est avec impatience que j’ai suivi ma formation avec Anne-Sophie Rein. Elle m’a suivi aussi dans mon avancement de CA, dans la validation des profils de mes collaboratrices et pour la formation qui se déroule également au siège comme pour les franchisés.

Dans notre activité, réglementée, tout le travail réalisé par le franchiseur est essentiel, que ce soit au niveau juridique dans l’accompagnement des franchisés ou pour ce qui concerne la négociation des conventions avec les partenaires.

L’animation du réseau, régulière, nous permet d’avancer.

 

 

A ce titre, IDESIA anime le réseau des franchisés en organisant des challenges et vous avez été mis à l’honneur pour vos résultats !

 

Cela fait le 3ème challenge que je remporte et c’est toujours agréable de recevoir des prix ou des chèques cadeaux : 4000 euros c’est appréciable ! Mais j’ai aussi eu des statuettes !

 

Quelle est votre vision des prochains mois ?

 

Pour couvrir tout mon secteur j’envisage l’embauche de 2 commerciaux supplémentaires mais plutôt en 2019/2020. En étoffant mon équipe, je me suis consacré à la formation de mes collaboratrices ce qui me paraît normal et j’y attache aussi beaucoup d’importance. J’ai emmené Aude et Pauline en rendez-vous extérieurs pour qu’elles puissent devenir autonome et prendre en mains la relation client/prescripteur selon les méthodes IDESIA. De ce fait, je compte bien me dégager à nouveau du temps pour le commercial. Mon objectif est de pérenniser les relations avec les prescripteurs et bien m’occuper des clients car c’est cette qualité de services qui fait notre force et ce pourquoi  nos partenaires nous confient des dossiers. C’est l’essence même du concept IDESIA.

 

 

Que dites vous à un futur franchisé IDESIA ?

 

Je pense que c’est un plus de venir du secteur bancaire pour maîtriser les crédits bien que tous les calculs soient automatisés.

C’est un réseau humain avec des valeurs prônées par Frédy LOUIS, le dirigeant. On peut vraiment dire que la tête de réseau est collaborative.