Toutes les actus En savoir plus
Apport personnel :
10 000 €
Investissement total :
27 500 €
Catégories :
Services aux Entreprises Technico commercial Manager commercial BtoB Généraliste Commercial B2B Les Réseaux d'Avenir

INTERVIEW DE DAVID OSMOND FHV RENNES

25 avril 2018 |
INTERVIEW DE DAVID OSMOND FHV RENNES

Interview de David Osmond FHV Rennes

 

 

 

 

Bonjour David, comment as-tu fais le choix de ta reconversion pour FHV ?

 

Je travaillais dans l’informatique avec la responsabilité d’une équipe et je souhaitais changer complètement d’activité. J’ai alors recherché une enseigne dans le bâtiment car je voulais aussi être beaucoup plus actif sur le terrain. Enfin je désirais entreprendre dans un secteur lié à l’environnement.

 

Quel type d’intervention réalises-tu ?

 

La ventilation chez les particuliers est un sujet qui me tient à cœur. En effet, une bonne VMC bien entretenue, qu’elle soit hygro ou double flux, peut avoir autant de répercussion qu’une bonne isolation.

En performance énergie, dans le cas des VMC hygro, on peut économiser 13 à 15 % de chauffage sans investissement supérieur. On n’y pense pas mais c’est un élément clé. Je prône donc le nettoyage des VMC même s’il n’y a pas encore d’obligation légale. Il existe en réalité des recommandations de la part des constructeurs liées au risque incendie par exemple et à terme la législation sera mise en place.

FHV agit sur tout ce qui est traitement de la qualité de l’air et cela me correspond tout à fait.

 

Quel est ton retour par rapport à la formation ?

 

La formation est très bien faite et on apprend beaucoup sur le nettoyage de hottes et c’est le but. Evidemment, sur le terrain nous sommes aussi confrontés à des difficultés techniques et je pense que le module sur la partie gestion des problèmes avec l’aspect électrique ciblé diagnostic pourrait être approfondi. Il m’est en effet arrivé de me retrouver avec des moteurs qui ne marchaient plus. Heureusement on est bien soutenu par le support FHV en particulier la hotline qui est là pour apporter des solutions.

Peut-être que cela serait utile de pouvoir revenir de temps en temps en formation sur certains types d’intervention.

 

Comment s’est déroulé ton démarrage ?

 

Je me suis beaucoup axè sur la VMC en proposant des contrats d’entretien sur les maisons individuelles mais aussi dans les immeubles collectifs sur la partie individuelle. En effet, il y a des besoins et cela a des répercussions positives auprès des syndics, ce qui est excellent commercialement parlant.

J’ai respecté les préconisations du franchiseur sur le nettoyage axé sur les hottes de restaurant pour la stratégie de lancement. Comme j’ai pas mal de concurrence sur ce secteur, je m’oriente aujourd'hui davantage sur la VMC.

 

 

Les outils sont ils faciles à utiliser ?

 

La formation sur le logiciel dédié métier est faite au siège. Il y a beaucoup de potentiel d’utilisation et pour ma part, j’apprécierais de faire une autre demi-journée pour améliorer la mise en pratique. Cela fait beaucoup de choses à assimiler en même temps. Au niveau de l’accompagnement Fabien et Estelle sont très réactifs sur tous les aspects.

 

Comment est constituée ton équipe ?

 

J’ai recruté un technicien au démarrage début octobre 2017 et depuis janvier j’ai pris un contrat pro dont la mission est axée sur la prospection commerciale pour accélérer mon développement.

 

Quels conseils donnerais-tu à de futurs franchisés ?

 

Je conseillerai d’approfondir l’étude de marché sur la partie restaurant. J’en avais faite une mais qui avec le recul n’est pas suffisante.

Pour les personnes en reconversion, mon exemple peut les inciter car je suis tout à fait content de ma réorientation. J’étais déjà autonome avant avec du management mais ce qui me plaît, c’est le terrain et la variété de l’activité.

On gère tout de A à Z, on fait des choix stratégiques, ce qui représente à mes yeux une certaine liberté d’action que j’apprécie.

 

Entretien David OSMOND/NV

Jeudi 12 avril 2018