Accueil > DIP franchise – La nécessité d’un Document clair
< Retour

DIP

DIP franchise – La nécessité d’un Document clair

 

DIP franchise – ce que la loi Doubin impose au franchiseur en terme d’information préalable

Boileau

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément ». Boileau (1674).

 

DIP franchise – la nécessité d’un Document clair

 

Il en va de même d’un DIP en franchise; le Document d’Information Précontractuel est une conséquence de l’application de la Loi Doubin qui impose une information Préalable à la signature d’un contrat de franchise (ou autre forme contactuelle de commerce organisé de type concession, licence de marque, partenariat), dès lors qu’il y a « mise à disposition d’une marque en contrepartie d’un engagement d’exclusivité ou de quasi exclusivité dans l’exercice de l’activité ». Ce texte de la Loi Doubin s’est lui-même inspiré du code de déontologie européen qui impose cette information aux franchisés, comme préalable avant tout engagement.

 

 

Les contraintes imposées par la Loi Doubin pour le DIP

 

DIP franchise: La Loi Doubin impose des contraintes en particulier en terme de formalisme et détaille précisément ce qu’on doit trouver dans un DIP dans le décret d’application de l’article premier de la loi Doubin du 4 avril 1991. Par ailleurs, la loi Doubin impose également un délai de réflexion qui ne peut être inférieur à 20 jours.

Le franchiseur doit comprendre que de la contrainte et du formalisme imposé doit naître un document efficace dans les informations qu’il fournit et très clair. En tant que consultants conseil en franchise, il nous arrive encore fréquemment de découvrir des DIP « bricolés » qui ne sont que des outils construits à la va- vite par le franchiseur et qui ne sont parfois même pas en conformité avec la loi.
Ce 1er contact avec le formalisme d’une enseigne qu’est un DIP doit refléter au contraire un esprit de synthèse, mais aussi une lisibilité et une clarté qui augureront, ou pas, des autres documents et outils construits par la tête de réseau.

Un candidat en contact avec un DIP « bricolé » doit commencer à s’inquiéter: Que seront les bibles et méthodes du franchiseur si ces 1ers documents fournis ne sont pas de bonne qualité ? Quel état d’esprit du franchiseur cela reflète t-il vis-à-vis des outils qu’il mettra à disposition des membres de son réseau…

 

 

Le DIP est la partie emmergée de ce que trouvera un candidat à la franchise dans le réseau

 

La construction du DIP fait partie d’une étape essentielle de la construction d’un réseau: ce que l’on appelle la modélisation de réseau, c’est à dire la rédaction et la mise en forme de tous les outils qui vont permettre de présenter un concept à des candidats, de les convaincre à rejoindre le réseau, puis de les former, et d’animer les points de vente du réseau au cours du contrat.

Chez Framboise, le réseau des consultants en franchise, cette étape est évidemment essentielle avant de prendre en charge le développement d’un réseau de franchise, et fait partie intégrante de la démarche de la tête de réseau pour devenir franchiseur.