Accueil > Actualités > Les demoiselles du téléphone, les spécialistes de l’accueil téléphonique personnalisé. > "LES DEMOISELLES DU TÉLÉPHONE" DÉBUTE BIEN L'ANNÉE: UNE NOUVELLE OUVERTURE À GRASSE (06) POUR L'ENSEIGNE
< Retour
Toutes les actus En savoir plus
Apport personnel :
12 000 €
Investissement total :
30 000 €

"LES DEMOISELLES DU TÉLÉPHONE" DÉBUTE BIEN L'ANNÉE: UNE NOUVELLE OUVERTURE À GRASSE (06) POUR L'ENSEIGNE

05 février 2020 |

La parole est aux franchisés: Mary vous explique son choix de devenir franchisée de l'enseigne Les Demoiselles du téléphone

 

Quel a été votre parcours professionnel avant de devenir franchisée Les Demoiselles du Téléphone ?

Mary PAPPALO : J’ai travaillé pendant 13 ans en tant que secrétaire auprès de mon mari, artisan dans la charpente-couverture. Je m’occupais du secrétariat, de la comptabilité, des plannings et du téléphone. Nous avons ensuite souhaité nous reconvertir et notre choix s’est porté sur la restauration. Nous avons d’abord repris un snack et ensuite nous avons créé un restaurant à Mouans-Sartoux près de Grasse, que nous avons très bien développé et dirigé pendant sept ans. J’ai été ainsi chef d’entreprise pendant 9 ans. Nous avons décidé de céder notre restaurant en 2019 pour nous lancer dans une autre activité.

 

Comment avez-vous connu Les Demoiselles du Téléphone et pourquoi votre choix s'est-il porté sur cette enseigne ?

M.P : J’ai connu Les Demoiselles du Téléphone par des sites spécialisés en franchises. Au vu de mes expériences professionnelles passées, je savais ce que je voulais faire et ne plus faire. Le concept Les Demoiselles du Téléphone répondait totalement à mes attentes.

A quoi avez-vous consacré le temps qui s’est écoulé entre votre premier contact avec l’enseigne et le démarrage de votre activité ?

M.P : Entre le premier contact avec l’enseigne et le démarrage de mon activité j’ai consacré mon temps aux démarches administratives à effectuer pour la création de ma société. J’ai également pris contact avec les intervenants extérieurs pour le bon fonctionnement de mon entreprise, banque, comptable… J’ai aussi recherché des locaux.  Et enfin, j’ai procédé à l’achat du matériel informatique et autres. Au total il se sera écoulé 4 mois entre le premier rendez-vous avec les dirigeants du réseau et l’ouverture effective de mon agence en février.

Parlez-nous de la formation initiale apportée par le franchiseur.

M.P : La formation initiale s’est déroulée en deux parties. La première en immersion au siège à Aurillac, pendant une semaine, où nous avons essentiellement travaillé sur le logiciel spécifique à notre activité et nous avons abordé le fonctionnement général de l’agence. Pour la deuxième partie, Nathalie CULLERIER, la dirigeante, nous a accompagnées pendant une semaine et demie pour l’ouverture de mon agence à Grasse. Je vais travailler avec une de mes filles au démarrage. Nous nous sommes surtout concentrées sur la prospection téléphonique et Nathalie nous a fourni tous les outils nécessaires pour le lancement de l’activité.

Comment se matérialise l’animation du réseau ?

M.P : En plein essor, Les Demoiselles du Téléphone se consacrent à dynamiser au maximum la visibilité du réseau en collaborant avec des professionnels spécialisés dans la visibilité sur Internet et les réseaux sociaux. Il est également prévu fin 2020 un séminaire réunissant l’ensemble des franchisés pour partager nos expériences.


Quels sont vos objectifs de développement à moyen terme ?

M.P : Mon objectif est d’abord de faire connaitre mes prestations de services et mon entreprise sur la région et de créer une première « marguerite », avec 3 secrétaires qui répondent au téléphone et moi-même. Ensuite je poursuivrai le développement.

Comment imaginez-vous organiser vos journées de franchisée Les Demoiselles du Téléphone?

M.P : Dans l’immédiat ma priorité est de me consacrer à la prospection téléphonique pour un bon démarrage.

Quels points forts avez-vous identifié dans le concept Les Demoiselles du Téléphone par rapport à la concurrence ?

M.P : Par rapport à d’autres prestataires, Les Demoiselles du Téléphone est une structure à taille humaine, qui permet d’apporter des prestations de qualité grâce à une organisation et une méthodologie bien rôdée. Nos prestations s’adaptent à chaque client et nous proposons un service sur mesure, à la carte. Nous privilégions la qualité (délai de décrochage rapide, connaissance des besoins de nos clients, amabilité, sourire…) à la quantité d’appels. Dans ce métier, c’est la qualité qui permet de fidéliser nos clients.

Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées et qu’a fait le franchiseur pour les anticiper ou vous aider ?

M.P : En ce qui me concerne la prospection téléphonique fut pour moi un challenge à relever mais Nathalie CULLERIER a su m’épauler et m’initier dans ce domaine. D’une manière générale pour la bonne marche du lancement de ma société, Yohan THIEBAUT, Responsable du Développement réseau a su être à l’écoute et répondre à toutes mes questions.

 

D’une façon plus générale et tous secteurs d'activités confondus, quelles sont selon vous les qualités requises pour réussir en franchise ?

M.P : Selon moi, il faut avoir le goût pour le commerce, le relationnel et avoir aussi l’esprit réseau est essentiel. Un franchisé doit être capable d’accepter les conseils et l’aide de son franchiseur tout en étant autonome.

 

En une phrase, comment pourriez-vous résumer votre expérience avec cette enseigne ?

M.P : Je tiens à souligner la disponibilité de la dirigeante et du développeur réseau qui a été pour moi essentiel. En phase de développement je suis sereine et motivée sachant qu’ils m’accompagneront tout au long de cette belle aventure.

 

Rejoignez Les Demoiselles du Téléphone, votre succès est au bout du fil !

Vous souhaitez plus d'informations ?
Les demoiselles du téléphone, les spécialistes de l’accueil téléphonique personnalisé.
+ - Questions complémentaires et optionnelles (cliquez ici)
Secteurs d'activité retenant votre attention :
Précisez :
Précisez :
Précisez :
J'accepte de m'abonner aux Newsletters Cent Mille Liens (je peux me désinscrire à tout moment)