Cent Mille Liens – Les Réseaux d'Avenir L'annuaire des réseaux en devenir

Comment ouvrir une franchise et devenir franchisé ?

0

Comment ouvrir une franchise ?

Devenir franchisé, c’est créer une entreprise tout en ayant accepté, au préalable de rentrer dans un cadre: celui qui est proposé par le franchiseur…

comment ouvrir une franchise

Comment ouvrir une franchise et créer sa société en rejoignant un réseau ?

Valider que le statut de franchisé convient à votre profil entrepreneurial

Le principe consiste à déléguer une partie des attributions classiques d’un chef d’entreprise, afin de se concentrer quasi exclusivement sur la vente. Sont ainsi déléguées au franchiseur les actions suivantes:

  • Développement d’une politique de marque (création, protection de la marque, communication nationale de la marque),
  • Création de l’environnement marketing de la marque (les outils et les supports de communication),
  • Choix et test des nouveaux produits qui seront commercialisés par la suite par les franchisés,
  • Formation aux nouveaux produits et nouveaux outils proposés par le franchiseur à son réseau,
  • Mise en place d’une politique d’animation des points de vente.

Une fois que le futur entrepreneur a validé que cette délégation était une chance, et pas un frein à son développement personnel, les démarches à entreprendre pour ouvrir une franchise sont multiples:

  • Faire le choix du « bon » franchiseur,
  • Valider le marché sur lequel opérer,
  • Valider les données fournies par le franchiseur.

Valider le bon franchiseur

L’approche initiale étant passée, il convient de rencontrer les franchiseurs. C’est une étape essentielle et pourtant souvent négligée par le candidat franchisé, persuadé que l’étude du dossier est prioritaire: c’est un contresens, car une fois qu’on a compris ce que devenir franchisé veut dire, et en particulier le rapport de confiance qui doit exister entre le partenaire et son  futur franchiseur, on comprend que cette étape est au contraire un préalable avant toute étude de dossier.

Cette démarche est certes chronophage, mais elle aura le mérite d’être pragmatique et en fin de compte bien plus efficace et productive que celle qui consiste à faire des recherches infinies sur le réseau idéal.

Comment optimiser votre démarche de recherche de franchise ?

 

En étant accompagné…

Faire appel à un conseil développeur non exclusif permet de gagner du temps, car celui-ci est mandaté par plusieurs enseignes et pas une seule. Son objectif est de faire gagner du temps au franchiseur en ne lui présentant que des candidats réellement qualifiés pour son enseigne.

Le fait qu’il ne soit pas exclusif va lui permettre de se concentrer sur votre profil et vos motivations pour vous proposer une sélection restreinte d’enseignes, comme Cent Mille Liens le propose avec ses Franchises d’Avenir.

Valider les données communiquées par le franchiseur

 

La confiance réciproque s’étant établie entre vous et le franchiseur, la faisabilité du projet de création de votre entreprise dans son réseau doit maintenant être étayée: c’est la phase d’analyse des données transmises par le franchiseur:

  • Le DIP, ou Document d’information Pré-Contractuel comprend des données essentielles à lire puis à analyser: parmi les points importants à contrôler qu’on peut citer prioritairement:
    • Y a t’il un DIP ou le franchiseur ne vous a t’il fournit qu’une plaquette de 1ère information ? C’est un 1er indicateur sur la fiabilité ou non du franchiseur; en effet, comment transmettre son savoir-faire ou même plus basiquement ses méthodes de travail si la formalisation imposée dans un DIP n’existe pas ?
    • Les informations qu’on y trouve sont-elles conformes à ce que demande la Loi Doubin ?
  • Le contrat de franchise, doit être contrôlé par un avocat afin d’avoir une lecture d’un professionnel du droit qui vous apportera son éclairage et ses questionnements éventuels et autres points à se faire éventuellement préciser par le franchiseur.
  • L’état du réseau: le franchiseur a déjà ouvert plusieurs points de vente franchisés: quels sont les retours des franchisés sur leur relation avec la tête de réseau ? Quelle implication du franchiseur et son assistance au démarrage, puis au cours de la vie du contrat ?
  • L’état du marché sur lequel on envisage de se lancer: au dela des éléments fournis par le franchiseur dans l’état général du marché sur lequel il évolue (qui est partie intégrante du DIP), une analyse précise de son marché est nécessaire avant de se lancer.
  • Le Business Plan prévisionnel intégrant les CA prévisonnels et les rémunérations pour les services rendus par l’enseigne.

 

C’est aussi une phase essentielle de questionnement et d’intenses échanges entre vous et le franchiseur, en particulier pour vous faire expliquer des clauses spécifiques du contrat de franchise, mais aussi de compréhension de l’activité et du marché sur lequel vous envisagez de créer votre entreprise.

Puis enfin la prise de décision s’imposera d’elle-même: y aller ou pas ?

En cas de réponse positive, il restera alors à signer le contrat de franchise, ou le contrat de réservation de zone (*), régler le montant du droit d’entrée (ou une partie de celui-ci dans le cas d’un pré-contrat) et de la formation si celle-ci débute le jour de la signature du contrat de franchise. Alors débutera votre nouvelle vie de franchisé…

(*) Dans le cas d’un projet demandant un local, et sauf cas exceptionnel du franchisé arrivant avec son local, la recherche de l’emplacement et de sa validation se fait une fois que le franchiseur a reçu un engagement Formel du franchisé (ce qui en termes clairs se traduit par une signature de contrat et le versement de tout ou partie des droits d’entrée).

Pour en savoir plus sur le sujet…

 

12 mai 2014 | Benoît Chauveau
  • Comment devenir franchisé

Les commentaires sont fermés.

Aller à la barre d’outils